Thought Leadership

Guide d’entretien : 5 façons de protéger votre inventaire

mai 14, 2018
By John Clyman, VP, Engineering - Marketplace Quality & Security

Chaque année, des milliards de dollars sont perdus dans l’achat de publicités frauduleuses. Il est donc primordial d’assurer une surveillance et un contrôle systématiques de la qualité de votre inventaire. S’il n’y a pas de recette miracle qui vous garantira un inventaire irréprochable, ces 5 conseils vous aideront néanmoins à prendre des mesures efficaces pour limiter les risques.

Pour la plupart d’entre nous, et surtout pour ceux qui ont un emploi du temps professionnel et personnel chargé, faire le ménage est une vraie corvée. Pourtant, passer l’aspirateur et mettre un coup d’éponge de temps en temps est essentiel pour garder une maison propre, même lorsque les journées sont bien remplies.

Le principe est le même pour l’inventaire publicitaire. Pour un éditeur occupé à essayer d’augmenter ses revenus, faire le point régulièrement sur la qualité de son inventaire peut sembler être une tâche secondaire. Mais dans un contexte où la fraude publicitaire et le trafic invalide continuent de détourner des milliards de dollars destinés aux marques et aux éditeurs légitimes chaque année, cette démarche devient absolument fondamentale.

Dans les deux cas, un peu d’attention portée de manière systématique aux questions d’hygiène vous aidera à assurer un bon entretien ainsi que le confort des visiteurs de manière durable – qu’il s’agisse de votre site web ou de votre maison. Voici donc cinq conseils inspirés des grands ménages de printemps que vous pouvez appliquer, en tant qu’éditeur, afin de préserver la qualité de votre inventaire et votre capacité de monétisation.

1. Soyez vigilant envers le trafic et les nouvelles installations

Adobe a récemment rapporté qu’environ 28% du trafic internet pourrait être non-humain. L’approche la plus sûre pour garantir la qualité de votre inventaire est donc de ne pas acquérir de trafic. Cependant, tout le monde ne peut pas dépendre uniquement du trafic organique pour attirer les audiences souhaitées. Les éditeurs qui ont besoin d’acheter du trafic doivent se montrer particulièrement prudents.

Les utilisateurs réels sont chers. Des prix qui vous paraissent trop beaux pour être vrais le sont certainement. Si une source de trafic prétend vous garantir des visiteurs qui ne déclencheront pas les mécanismes de détection antifraude de votre fournisseur, il est probable qu’elle ait développé des contremesures envers ce prestataire. Les fournisseurs de protection antifraude consacrent des moyens énormes à la détection des abus, mais dans la course aux armements qu’est le domaine de l’antifraude, les acteurs malveillants travaillent sans relâche pour éviter d’être détectés. Certains y parviennent pendant un temps.

Même si vous n’achetez pas de trafic directement, il est possible qu’un autre membre de votre organisation ou une filiale ayant une incitation financière dans ce sens le fasse sans votre connaissance. Si votre site paye ses contributeurs sur la base du nombre de vues des pages, par exemple, les auteurs pourraient être tentés de diriger du trafic vers leurs contenus afin d’augmenter leur rémunération.

2. Analysez vos analyses

Référez-vous régulièrement aux analyses de votre site ou de votre application et examinez avec attention les tendances du trafic. Le trafic généré par des robots est parfois flagrant : il est notamment caractérisé par des sessions d’utilisateurs anormalement longues (ou courtes), des origines géographiques inattendues ou encore l’absence de variations journalières telles qu’on les observe habituellement chez les utilisateurs réels. Si vous constatez ce genre d’anomalies, étudiez le problème jusqu’à en identifier la source.

3. Protégez-vous du spoofing avec ads.txt

Laisser quelqu’un d’autre profiter de vos contenus et de votre réputation est bien la dernière chose dont vous avez besoin. Malheureusement, l’usurpation des noms de domaine et leur revente non autorisée rendent cette éventualité plus que plausible : un vendeur malveillant envoie du trafic qui semble provenir de votre site, et des acheteurs peu méfiants payent à celui-ci des sommes qui devraient vous revenir.

La bonne nouvelle, c’est que l’installation de ads.txt sur votre site est une manière simple de vous protéger contre ces abus. Ads.txt permet aux éditeurs de publier la liste des acteurs autorisés à vendre leur inventaire, rendant ainsi l’écosystème plus sûr et plus transparent pour toutes les parties concernées. Pour plus d’informations sur ads.txt, lisez notre article précédent, consacré entièrement à ce sujet.

Cette solution est d’ailleurs largement utilisée. Aujourd’hui, plus de 80% de l’inventaire web sur l’ad-exchange de Rubicon Project, en montant dépensé, a déjà adopté ads.txt. Nous travaillons maintenant avec l’IAB et plusieurs autres acteurs pour définir la manière dont ads.txt fonctionnera sur l’inventaire publicitaire des applications mobiles.

4. Faites attention à la mise en page et aux emplacements publicitaires

Vous savez déjà qu’il faut éviter de surcharger vos pages ou applications avec des quantités excessives de publicités, ou avec des publicités qui perturbent l’expérience utilisateur. Mais attention : même les placements publicitaires corrects et bienveillants peuvent engendrer des problèmes de trafic invalide de manière accidentelle.

Nous avons vu des cas de sites chamboulés lorsque des placements publicitaires étaient insérés dans du texte, ce qui faisait sauter la page et entrainait des clicks involontaires d’utilisateurs sur les appareils mobiles. En grand nombre, ces clicks involontaires peuvent ressembler à des tentatives de fraude.

Assurez-vous de ne pas encourager ce type de comportement à votre insu : vérifiez le comportement de votre site ou application, en particulier sur les appareils mobiles.

5. Travaillez avec un fournisseur de protection antifraude

Enfin, si vous avez décidé de protéger activement votre site contre la fraude, nous vous conseillons de travailler directement avec un fournisseur de protection antifraude pour vous aider à détecter et bloquer le trafic invalide. Même les sites les mieux entretenus peuvent attirer un certain volume de trafic généré par des robots.

Il existe des robots qui indexent les sites pour les moteurs de recherche. Ceux-ci sont généralement polis et s’annoncent d’eux-mêmes pour éviter aux plateformes publicitaires de leur servir des publicités inutilement. D’autre robots, en revanche, préfèrent se déguiser. Certains ratissent votre site pour glaner des informations au profit de vos concurrents (ils sont très fréquents sur les sites de commerce en ligne). D’autres récupèrent des cookies et les rendent attractifs pour les retargeteurs. Ce dernier type de fraude robotisée n’a rien à voir avec votre site, mais vous ferez partie des dommages collatéraux.

En vous munissant de vos propres outils de mesure et de vos propres données, vous arriverez à une meilleure compréhension des origines possibles de ces abus et serez capable de les limiter au maximum.

Établissez votre protocole d’entretien régulier et faites-en une habitude

Il n’existe pas de recette miracle pour conserver un inventaire net. Nombre des caractéristiques du votre étant uniques, vous ne pouvez pas simplement sous-traiter le ménage à un service d’entretien local comme vous pourriez le faire pour votre maison. Par contre, en y consacrant suffisamment d’attention et en utilisant les bons outils, vous pouvez prendre des mesures efficaces pour limiter les risques.

Pour plus de renseignements sur les meilleures façons de vous protéger contre la fraude publicitaire, veuillez nous contacter via contact@rubiconproject.com.


Tags: , ,